Focus - Comité d'Investissement

Fonctionnement - Process

Dans le cadre des fonds de préfinancement du Crédit Impôt Recherche (CIR) des PME et ETI innovantes, Neftys s’appuie sur l’expertise de son partenaire Acofi Gestion, société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF (sous le n° GP97118). Acofi gére pour le compte de ses investisseurs le fonds "Prédirec Innovation 3".

Le Fonds a une capacité d’intervention de l’ordre de 180 M€ par an. 

 

Première étape clé du processus de préfinancement

Que se passe-t-il après avoir complété votre dossier ?

  • Une fois l’ensemble des informations collectées, l’équipe d’analystes crédit examine la capacité de l’entreprise à garantir une continuité d’exploitation jusqu’au dépôt de la liasse.

  • Pour mener à bien son analyse, des informations complémentaires peuvent être demandées à l’entreprise via son espace personnel.

  • Le dossier finalisé est présenté en comité d’investissement pour validation du préfinancement

    Les comités se tiennnent tous les jeudis matin.

Une analyse basée sur deux piliers

  • Financier

    Une grille d’analyse révolutionnaire basée principalement sur la trésorerie de court-terme. L’analyse de votre trésorerie par la Société de Gestion est destinée à vérifier qu’au cours des prochains trimestres que votre entreprise est en capacité d'assurer sa continuité d'exploitation

  • Crédit Impôt Recherche et Innovation

    Un expert scientifique indépendant rend un avis sur la recevabilité du dossier technique selon les standards du MESR (Ministère de lʼEnseignement supérieur, de la Recherche) et du guide du crédit d’impôt recherche.

La grille d'analyse financière

L’analyse entreprise par la Société de Gestion est destinée pour l’essentiel à vérifier qu’ au cours des prochains trimestres, la trésorerie disponible permet de couvrir les charges. Dans cette perspective, cette analyse prend en compte :

  • D’une part, les entrée de fonds (cash disponible en banque, CA à venir, ressources de trésorerie prévues telles que levée de fonds, CCA, prêt, subventions, affacturage etc.) à mettre en face
  • des charges fixes et variables

Les questions vont s’articuler autour de ces éléments, de leur récurrence ou de leur caractère stable ou de la capacité à différer des charges pour couvrir des gap de trésorerie.

Dans le cas de créances courues (CIR de l'année N), cette analyse de la trésorerie couvrira la période allant jusqu’au dépôt de la liasse et/ou la déclaration de CIR auprès de votre SIE

Partager :